Pourquoi fait-on des joints ?

Les joints de carrelage ont plusieurs fonctions. Ils sont essentiels pour assurer le maintien et l’étanchéité du sol. Ils permettent aussi de compenser les légères variations du format dues au processus de fabrication des carreaux non rectifiés. Et enfin, leur fonction majeure, ils neutralisent les tensions de la chape, d’autant plus si vous avez un plancher chauffant. On peut imaginer qu’un carrelage posé bord à bord sans joints viendrait à fissurer assez rapidement. Cette pratique est très fortement déconseillée.

Aussi, il existe une norme en France qu’il est conseillé de respecter.

Une norme sur la taille minimale des joints ?

Tout à fait, cette norme se définit en fonction du type de revêtement, de son type de pose, de ses dimensions et de son emplacement (sol, mural, extérieur ou intérieur). Pas de panique, on vous guide à l’aide d’un petit tableau.

 Type de sol

Pose scellée

Pose collée

Sol en extérieur < 120 m²

2 mm

5 mm

Sol en extérieur > 120 m²

5 mm

5 mm

Sol en intérieur, carreau à bord rectifié

2 mm

2 mm

Sol en intérieur, carreau à bord non rectifié

4 mm

4 mm

Mur en extérieur, carreau à bord rectifié

 

3 mm

Mur en intérieur, carreau à bord rectifié

 

2 mm

Mur en intérieur, carreau à bord non rectifié

 

4 mm

 

Ces normes donnent la largeur minimale, mais vous pouvez très bien faire des joints plus larges. On vous rappelle juste que plus le joint est large, plus l’effet sera traditionnel. A l’inverse, un joint fin donnera un effet de modernité mais attention, plus le joint est fin, plus la pose du carrelage est délicate.

Un petit rappel sur le type de pose collée ou scellée ?

Le type de pose dépend de l’état de la surface de votre sol. Ce type de pose n'a rien à voir avec les types de poses droite, alternée, en chevron,... Cette étape concerne le collage. Si le sol d’origine n’est pas de niveau, il sera recommandé de faire une pose scellée pour rétablir le niveau du sol. Ce type de pose se fait  avec du mortier de ciment frais. La pose collée, qui est la plus utilisée, se fait quant à elle avec un mortier-colle et convient à tous les emplacements (sol, mural, extérieur ou intérieur).

Et le joint de dilatation ?

En effet, une maison, un immeuble, un restaurant,… toute construction bouge, vit et se dilate. Le joint de dilatation permet de séparer la pièce en différentes parties et absorbe les mouvements et variations des matériaux. Ainsi, votre carrelage ne se fissurera pas.

Si votre pièce dépasse les 40 m² ou fait plus de 8 m de long vous devrez faire un joint de dilatation. Et si vous possédez un chauffage au sol, ces dimensions sont réduites à 36 m² et 6 m de long.